Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

Poussez la porte de la boutique et prenez votre dose de culture quotidienne. Chaudonnaise d'âme.

Nogent-le-Roi. Lormaye. Les frères Polvé : Marcel, André et Pierre.

Je lis tout et n'importe quoi sur les Polvé.

Surtout n'importe quoi, d'ailleurs !

Alors...

On reprend avec les archives...

Et on écrit des choses exactes.

 

Georges Polvé est né le lundi 7 mai 1892 à Nogent-le-Roi.

D'Eugène Victor Polvé, 39 ans, jardinier, et de Eugénie-Marie Champagne, 38 ans, sans profession..

Il est de la Classe 1908.

 

 

Les carnets de guerre de Georges Polvé - rédigés du 1er août 1914 au 13 juillet 1918 - vont être publiés par la Société archéologique d'Eure-et-Loir.

A l'automne 2016.

Il a été mobilisé comme musicien brancardier au 101e R.I. de Dreux.

L'année Verdun (1916) tient une place déterminante dans son journal.

Une tragédie intime affleure sous le récit : la disparition de son frère Ludovic en 1915 : "Il ne me reste plus qu'à pleurer".

Ecouter Mireille Polvé lire le journal de son grand-père ci-dessous :

Le 31 août 1918...

Il épouse Berthe Lethias, née le 27 novembre 1895, fille d'un maçon de Coulombs.

Ils auront trois fils : Marcel, André et Pierre.

1/ Marcel Polvé, né à Nogent-le-Roi, le 24 janvier 1920, au 16, rue de la Volaille.

Berthe y est institutrice.

Marcel sera aussi instituteur.

Juillet 1937. Raymond Bouvier et Marcel Polvé.

Puis directeur d'école.

Il aura trois enfants : Serge, Mireille et Guy.

Et décèdera, à l'âge de 93 ans, le 16 février 2013.

Il faisait un froid de gueux lors de ses obsèques au cimetière de Nogent-le-Roi.

Et l'un de ses petits-fils a fait résonner le Auld Lang Syne (Ce n'est qu'un Au Revoir) sur sa cornemuse.

 

2/ André Polvé, né le 30 mars 1923 à Nogent-le-Roi...

André sera aussi instituteur.

Listes électorales Lormaye 1945/1946 :

Je pense , par la suite, à Charpont (à vérifier).

Et, c'est lui qui sera de la même promotion que le Résistant Maurice Glédel (né le 18 octobre 1923).

André Polvé est décédé, le 16 avril 2010 à Paris 15e.

 

3/ Pierre Polvé, né le 24 avril 1925 à Nogent-Le-Roi.

Dans l'école des filles.

"D'après lui, son nom de famille "Polvé" viendrait de "Pois levés" ce qui s'expliquerait par une longue dynastie familiales de maraîchers. Il a d'ailleurs gardé des photos de ses parents dans ce qui est aujourd'hui le quartier de l'Epeautre derrière la rue des Moulins."

in Sandrine Morille "Souvenirs de Nogentais".

A partir de 1930...

Toute la petite famille déménage à la petite école de Lormaye.

Lire sur ce blog :

La petite école.

Il fut, comme ses deux frères, un brillant élève. Pour témoin, sa mention Très Bien au Certificat d'Etudes :

Dans "Souvenirs de l'été 1943" sur le blog de la mairie de Coulombs :

"Le lendemain soir, après le travail, la noce Dupont Durand défila dans les rues de Coulombs, emmenée par Pierre Polvé et sa clarinette. Les vieux disaient : "On dirait le père Lethias (grand-père de Pierre Polvé) emmenant une vraie noce, il y a 30 ans".

On le trouve "Employé SNCF" sur les listes électorales Lormaye de 1947 :

Pierre Polvé fut adjoint au maire de Nogent-le-Roi, chargé de l'éducation.

Avec Yvette, il aura une unique fille qui sera préfète : Danièle Polvé-Montmasson

Il nous a quittés le samedi 9 janvier 2021.

A l'âge de 96 ans.

Ses obsèques ont eu lieu le vendredi 15 janvier au cimetière de Coulombs.

...........................

Voilà...

C'est mieux comme ça, non ?

Il ne s'agit pas d'écrire n'importe quoi n'importe comment...

Car, si les paroles s'envolent, les écrits restent.

Et écrire juste...

C'est respecter les gens !

Marcel Polvé a été, avec Robert Lahaye de la route de Maintenon, mon premier témoin pour la Piste de Lormaye (affaire Seznec).

C'était un grand diable d'homme.

Je l'admirais beaucoup.

Je me souviens en particulier de lui quand Denis Seznec est venu à Lormaye tenir une conférence fin septembre 2003.

Il avait une personnalité charismatique.

L'un de mes amis lormaisien et calotin l'appelait "Le communiste".

C'était juste un hussard noir de la République.

Un de plus !

Mais, un grand....

 

Liliane Langellier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article