Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

Poussez la porte de la boutique et prenez votre dose de culture quotidienne. Chaudonnaise d'âme.

Qui était Auguste Thin, le fantassin qui a désigné le cercueil du soldat inconnu ?

 

Auguste Thin n'est pas un héros, il n'a pas gagné une bataille à lui seul. Il est pourtant à l'origine d'un geste lourd de sens. C'est ce soldat qui a choisi le « soldat inconnu » parmi huit cercueils, le 10 novembre 1920, à Verdun. 

Commis-épicier de son état, Auguste Thin s'est engagé dans l'infanterie à 19 ans, en janvier 1918. Deux ans plus tôt son sergent de père avait laissé sa peau au Fort de Vaux. Il sera gazé lors de la contre-attaque en Champagne. La guerre terminée, il est envoyé dans la citadelle de Verdun pour creuser la terre et en extraire les ossements qui y sont enfouis.

 

Huit cercueils devant lui… Lequel désigner ?

En novembre, le jeune homme est affecté à la garde d'honneur. « A la fin de la guerre, le Souvenir français avait émis le souhait d'un soldat inconnu enterré au Panthéon, rappelle Claude Guy, le délégué départemental de l'association. Deux ans plus tard, l'idée est ressortie mais avec l'Arc de Triomphe et non le Panthéon comme dernière demeure. »

Les consignes du ministère sont claires. C'est un soldat de deuxième classe, le plus méritant possible, qui doit désigner l'Inconnu. Le premier poilu pressenti attrape la typhoïde. Le choix de l'armée se porte alors sur Auguste. Plus jeune engagé du régiment, courageux, blessé de guerre, pupille de la nation : il a le profil idéal.

Le 10 novembre, il se trouve dans la chapelle ardente. Devant lui, huit cercueils numérotés. Qui désigner? D'une voix claire, Auguste Thin expliquera son choix en 1961 sur les ondes de France Culture.

La Légion d'honneur des mains de François Mitterrand en 1982

« J'ai pris le bouquet des mains du ministre de la guerre André Maginot. J'ai fait un tour honneur. J'étais embarrassé. Mes yeux se sont posés sur mon écusson. J'étais au 132e régiment d'infanterie. Le total des chiffres faisait 6. Le régiment faisait partie du 6e corps d'armée. Alors j'au choisi le sixième corps… » La dépouille sera officiellement placée sous l'Arc de triomphe, le 28 janvier 1921 en présence des maréchaux Foch, Pétain et Joffre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article