"Bouquet à l'aimée" (Fleurs de la tranchée)

Publié le par la.piste.de.lormaye.over-blog.com

"Bouquet à l'aimée" (Fleurs de la tranchée)

C'est en souvenir de Nieuport que Jean Sapeur composa ce "Bouquet à l'aimée (Fleurs de la tranchée)" pour Madame Jane Pierly et sur l'air de "Le temps des cerises", de J.B. Clément. Cette chanson a été éditée par Marcel Labbé, éditeur, 20 rue du Croissant, à Paris. La partition, datée de 1918, était vendue au prix de 0,75 F.

I. J'ai cueilli pour vous, proche de ma tranchée,

Ces myosotis, gage d'amour pur,

Qu'avril fait éclore.

En vous les offrant, je revois encore

Le bleu de vos yeux, pareil à l'azur.

J'ai cueilli pour vous, proche de ma tranchée,

Ces myosotis, gage d'amour pur.

II. En mai vous aurez, ô ma tendre amie,

Offert par mon coeur,

du muguet tout blanc,

Glané dans la Flandre,

Parmi les grands bois où se fait entendre

Le chant des canons aux voix de titan.

En mai vous aurez, ô ma tendre amie,

Offert par mon coeur, du muguet tout blanc.

III. Si je vois juillet baigné de lumière,

Mon envoi sera de coquelicots

Aux rouges pétales.

J'irai les cueillir au mépris des balles,

Fleurs pourpres du sang de tous nos héros.

Si je vois juillet baigné de lumière,

Mon envoi sera de coquelicots.

IV. De toutes ces fleurs aux couleurs de France,

Faites un bouquet, souvenir pieux,

Si la mort brutale

M'emportait un jour dans une rafale.

En pensant à vous, je clorais mes yeux.

De toutes ces fleurs aux couleurs de France,

Faites un bouquet, souvenir pieux.

Commenter cet article