Emile Zola : Carnets d'enquêtes

Publié le par Liliane Langellier

Emile Zola : Carnets d'enquêtes

Voici la révélation d'une œuvre inconnue d'Emile Zola : ses Carnets d'enquêtes. Zola romancier est aussi Zola ethnographe. Pour préparer chacun de ses Rougon-Macquart - La Curée, Le Ventre de Paris, l'Assommoir, Germinal, La Terre, La Bête humaine, etc. - il a accumulé les repérages et les reportages sur le terrain, passant des quais de la Seine aux Halles, de la rue de la Goutte-d'Or à Passy, des grands magasins aux corons, des terres de Beauce à la gare du Havre et au champ de bataille de Sedan. L'ensemble de ces " choses vues " forme une œuvre en soi, éditée pour la première fois dans son intégralité : une prise de vues tout à fait exceptionnelle, par son ampleur, sa cohérence et sa vigueur, sur la société française de la fin du XIXè siècle - c'est-à-dire sur les racines de notre époque. Et, de ce fait, une véritable contribution, encyclopédique à l'anthropologie culturelle de la France. Il n'existe rien de comparable, ni dans la littérature romanesque, ni dans la tradition ethnographique. C'est tout à la fois la clé des Rougon-Macquart et celle de notre mémoire collective. Henri Mitterand a regroupé ces textes non dans l'ordre de leur chronologie, mais selon un ordre thématique, plus profondément conforme à la vision globale de Zola. Il a éclairé d'une brève présentation chacun des chapitres et chacune des subdivisions. Une chronologie, une bibliographie et un index en permettent une lecture approfondie, ainsi qu'une relecture des Rougon-Macquart à leur lumière. Terre humaine est un titre de collection que Zola aurait aimé. C'est tout naturellement que ses Carnets d'enquêtes, œuvre humaniste par excellence, y trouvent place.

in Quatrième de Couverture.

Commenter cet article