Colette, Saint-Sauveur en Pusaye, la maison de l'enfance

Publié le par Liliane Langellier

C’est une banale maison de village à Saint-Sauveur en Puisaye, dans l’Yonne, qui marque à jamais l’œuvre de celle qui fut considérée de son vivant comme le plus grand écrivain français. La maison est aujourd’hui fermée, le jardin est à l’abandon, mais tout bruisse encore de la personnalité de Colette. Le sens de l’observation acquis dès son enfance dans ce lieu sera la marque littéraire de Colette qui saura mieux que personne exprimer précisément les émotions que procurent la nature et les arcanes des comportements humains.

Publié dans Sur la petite lucarne

Commenter cet article